Ce forum est consacré aux Colombes du Roi-Soleil. Transportez-vous dans leur fabuleux univers et incarnez un gentilhomme où une demoiselle de la haute noblesse !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Demande de Rp !!
Jeu 31 Jan - 18:07 par Léandra

» Joyeux Noël ?
Ven 4 Jan - 13:14 par Léandra

» Macha !!!
Sam 29 Déc - 12:02 par Léandra

» Anniversaire !!
Mer 12 Déc - 19:16 par Blanche

» Petit RP avec Blanche ?
Dim 2 Déc - 9:41 par Léandra

» Soirée d'appartement, ou une rencontre mouvementée
Sam 1 Déc - 17:38 par Blanche

» Jeu de l'oie, "Le Triomphe de la Vertu"
Mer 21 Nov - 12:50 par Léandra

» RP with Araa ?
Mer 7 Nov - 10:52 par Araa

» Absence de Blanche
Lun 5 Nov - 8:41 par Léandra

Janvier 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Sujets similaires
Annonces
Ici se trouvent les annonces su mois^^
Partenariat
Nous sommes en partenariat avec le forum : ^^
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 ❖ IRINA M. DE BRANET

Aller en bas 
AuteurMessage
Irina
Responsable de la classe bleue
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 14/09/2012

MessageSujet: ❖ IRINA M. DE BRANET   Sam 22 Sep - 14:53

irina margot de branet

« It's always a good time »


feat. amanda seyfried
PRENOMS : irina margot elena
NOM : de branet
ÂGE : 17 ans
CLASSE : bleue
DATE DE NAISSANCE : 24 novembre
LIEU DE NAISSANCE : nouveau monde
ORIGINES : originaire du nouveau monde et de france
STATUT : célibataire
PARTICULARITE : c'est une meurtrière.
CARACTÈRE : Irina
a l'air d'une personne gentille et attentionnée, tout ce qu'il y a de
plus normal pour une colombe du Roi Soleil. Elle sait se tenir
tranquille et respecter les règles de la maison, en comparaison à
certaines élèves rebelles, qui ne l'intéressent pas tellement. Ces
personnes n'ont pas de grands intérêts à ses yeux, Irina sait qu'elle
n'apprendra rien de leur part, ayant été elle même une rebelle, petite.
Cependant, le caractère des personnes évolue selon des événements ou
tout simplement le temps. Pour Irina, ce fut l'événement. C'est après
avoir commis un acte assez grave qu'elle se rendit compte de son erreur.
Plus jamais elle ne pourrait reproduire un tel fait. Mais chaque jour
elle ne peut s'empêcher d'y penser, et cela la fait souffrir. Irina est
comme terrorisée par cet événement. Enfin, elle n'était pas que rebelle.
C'était également une personne égoïste, qui se moquait sans cesse des
personnes, qui n'avait pas de cœur.
Heureusement, ceci a changé.
Mais elle a toujours un froid caractère. Irina est juste, calme,
ordonnée, intelligente... Et possède bien d'autres qualités. Elle peut
pourtant parfois être blessante sans le vouloir, maniaque, assez naïve,
impatiente, hésitante et peu sûre d'elle.

PHYSIQUE : Irina aime se
regarder dans un miroir. C'est ce qu'elle préfère faire avant de se
coucher, ou en se levant. Il est difficile de passer devant une glace ou
un miroir sans se regarder. Elle se trouve belle et s'applique chaque
jour à mettre sa beauté en valeur. Cela se voit tout de suite : sa
démarche est élégante, son sourire est éblouissant et met de la valeur à
sa beauté. D'ailleurs la bouche d'Irina est assez large et ses dents
sont plutôt alignées. Ses yeux sont d'un vert assez vif et son nez est
plutôt long, mais reste assez fin. Ses oreilles sont rondes et ses
cheveux sont d'un blond éclatant, toujours coiffés avec un maximum
d'application, souvent en tresses autour de son crâne, ou bien avec des
rubans bleus ou noirs, en fonction de sa tenue. Elle les détache
rarement mais le faire valoriserait son charme.
Le corps d'Irina est
fin, ce qui lui permet une démarche élégante. Ses épaules sont
également assez larges, ses bras restaient fins, elle avait aussi des
doigts de fée, ce qui lui permettait d'être plus douée dans une certaine
matière pratique. Les pieds d'Irina sont petits et transportent de
longues et fines jambes. Dans l'ensemble, Irina est grande. Concernant
la tenue vestimentaire de la Colombe, la robe qu'elle porte est la même
que celle qu'utilisent toutes les autres colombes. Mais elle adorerait
porter les robes que toutes les courtisannes portent lorsqu'elles vont
assister à une pièce de Théâtre... C'est un milieu dont la jeune fille
est très intéressée.

HISTOIRE :

C'était
l'hiver. LA saison de l'année. Il ne neigeait que très rarement au
Nouveau Monde, à cette époque. La petite habitante noble du nouveau
monde aimait beaucoup la neige. Son activité préférée était de se
balader avec sa mère et discuter, ou bien avec son frère. Tous deux
s'amusaient comme des fous, s'envoyaient des boules de neige, créaient
différentes formes, ou bien laisser la trace d'un ange sur le sol, se
rouler dans la neige... Évidemment, en rentrant, les deux avaient
souvent le droit à des réflexions de la part de leur parents. La maman
disait toujours : « Vous êtes vous vus ? », Irina répondait toujours
ironiquement : « tous les jours devant le miroir de ma chambre, mère ».
Concernant le père, celui-ci travaillait au service du Roi de France
depuis le Nouveau Monde, pour exporter toute sorte de nouvelles
matières. Il partait régulièrement dans ce bel endroit, mais cela lui
revenait cher. Cela arrangeait Irina et son frère, presque jumeau,
Julien.

Bref, aujourd'hui fut une journée comme les autres de la
saison. Irina et Julien n'allaient pas travailler car le chemin était
glissant et il fallait marcher plus de dix bonnes minutes jusqu'au lieu
de travail. Ils allaient alors rendre visite à leurs voisins, à leurs
amis, se situant parfois à plus de dix minutes également... Mais ce
jour-ci, ils allèrent chez leur tante. Tante Lily, une femme très douce
et très amusante. Cette dernière avait deux filles : Agatha et Meredith.
La première était une peste, une garce, pire que l'une des sœurs
d'Irina. L'autre n'avait pas vraiment de lien proche avec la famille des
Branet car elle n'était pas souvent présente.

Agatha et Irina
se détestaient plus que tout, même en étant cousines. Cela ne les
obligeait pas de s'aimer, mais de faire semblant. Irina se forçait
toujours à lui sourire, pas avec grande difficulté (et c'était
réciproque), devant sa Tante Lily et son frère Julien. Lorsqu'elles
étaient petites, Irina et Agatha étaient jalouses entre elles. L'une
parce que le père d'Agatha lui acceptait tout et n'importe quoi, et
l'autre car Irina était belle, qualité extérieure qu'Agatha ne possédait
pas. C'étaient des choses banales mais il n'y avait pas que ça qui
pouvait les différencier, elles avaient également tellement de point en
commun que cela les dérangeait énormément. Par exemple, après le fait
d'être jalouse, il y a le fait d'être intelligente, froide, qui peut
facilement casser une personne, sans le vouloir ou non. Irina ne
supportait pas cette jeune fille, qui avait le même âge qu'elle.

Une
époque Agatha avait été particulièrement agaçante, méchante, jalouse,
et faisait vivre plusieurs cauchemars à Irina en une même journée.
Agatha avait une influence sur les parents d'Irina. Ces derniers
avalaient tout ce qu'inventait la petite garce. Irina était comme le
souffre-douleur de la famille. Elle pouvait subir les pires punissions
de son père. Ce dernier était très sévère. Il lui a d'ailleurs interdit
de manger pendant trois jours. Son épouse trouvait cela un peu forcé,
mais il fallait bien remettre leur fille en place. D'ailleurs, cela
faisait plusieurs années qu'Agatha lui faisait vivre de telles
souffrances.

Mais pour Irina, s'en fut trop. En se réveillant, un
beau jour d'hiver, elle se confia à son frère. Cela faisait plus d'un
mois qu'elle avait cette idée dans la tête. Son frère croyait qu'elle ne
faisait que blaguer, il rigolait de cela car il ne croyait pas Irina
faire un tel geste. Mais la jeune fille avait fini par devenir sombre,
ne parlait plus, se renfermait sur elle même, devenait froide, ne
répondait plus lorsqu'on lui accordait la parole... Malheureusement
Julien et tout le reste de la famille étaient trop aveugles pour le
remarquer. La réaction de Julien est donc normale.

Irina se leva
donc au beau milieu de la nuit. Elle enfila ses chaussons noirs et une
robe noire. Elle prit également sa longue veste, une veste qu'elle
n'avait jamais sortie de sa grande armoire. Celle-ci était fabriquée à
partir de la peau d'une bête, elle valait une fortune, mais tenait assez
chaud. Habillée comme cela, elle n'allait pas risquer de se faire
remarquer. Elle sortit enfin de la maison en ouvrant sa fenêtre.
Heureusement, elle n'habitait pas dans l'étage du haut, mais dans le
rez-de-chaussée, dans une toute petite chambre (elle était également
punie de cela, dans sa famille, habiter dans la chambre la plus haute
était un honneur, les chambres les plus basses étaient réservées aux
services). Puis, elle se mit en route vers le centre de son petit
village.

On disait que dans la ville était situé un petit
marchand, dont personne ne rendait visite. Qui était-il ? Que
vendait-il ? Irina connaissait la moitié de ces réponses. Il fallu à
Irina une dizaine de minutes et une grande vague de courage pour rendre
visite à ce marchand. Elle espérait trouver ce qu'elle cherchait. La
jeune fille regarda la porte faite de bois et hésita, mais se dit que
dans ce genre de situations, il ne fallait pas s'arrêter. Elle pensa
également qu'il faisait nuit et que la boutique risquait d'être fermée,
mais Irina avait déjà demandé quelques renseignements par rapport à cet
endroit, il était également ouvert de nuit. Elle entra donc, et avança
silencieusement, le cœur battant.

Une faible lueur et une
mauvaise odeur d'humidité reignaient dans la pièce, il faisait froid.
Irina vit le marchand, à moitié endormi sur sa chaise, un animal gris
sur ses genoux. Cet homme était vieux et lui faisait peur. Irina
redoutait le moment où il allait se réveiller d'un seul coup et lui
tomber dessus. Ses rides étaient très marquées, ses cheveux étaient
noirs et il avait une petite moustache. L'homme était assez dodu, gras.
Mais Irina se forçait à oublier son apparence et tapa sur une petite
sonnette. Cela réveilla le marchand. Ce dernier était très calme, très
lent, et finalement, assez ennuyeux pour Irina. Celle-ci lui demanda une
fiole contenant un certain liquide, puis paya. Lorsqu'elle tourna le
dos, l'homme se rendormit. Irina rentra chez elle, toujours le cœur
battant, en réalisant ce qu'elle venait de faire. Probablement une grave
erreur. Mais le mal n'était pas encore fait.

    ♦♦♦


« Allons boire un thé, mes demoiselles ! »

Ce
fut le lendemain. Journée ensoleillée, il avait déjà bien neigé pendant
la nuit. Les Branets furent invités par Tante Lily pour prendre le thé,
dans la « joie et la bonne humeur », comme disait Lily. Cela agaçait
Irina, car cette dernière n'arrivait jamais joyeuse et de bonne humeur,
pour cause de la présence systématique d'Agatha. Cependant, Irina allait
mettre fin à ce jour, et rapidement.

Elle attendait patiemment que Tante Lily avait fini de préparer les boissons.

« Oh, Tante Lily, ma mère vous demande, c'est très important, dit-elle alors.

- Pourrais-tu surveiller le thé un moment ? » lui répondit Tante Lily avec un sourire.

Irina
répondit oui de la tête, avec le même sourire. Une fois que Tante Lily
était partie, elle vérifia que personne n'était là pour voir ce qu'elle
allait faire. Elle prit ensuite la fiole qu'elle avait caché dans un
petit sac, puis versa son contenu dans une des tasses. Tante Lily ne
revenait pas et quelques minutes après le thé était prêt. Elle décida
alors de prendre le plateau et de servir tout le monde. Lorsqu'elle
arriva, elle fut très bien accueillie.

« Aaaah, merci bien ma petite Irina. Sans toi le thé aurait refroidit ! »
s'écria la Tante. Elle prit ensuite Irina dans ses bras et l'embrassa.
Irina distribua à tout le monde le thé, en prenant garde de ne pas
distribuer le mauvais thé à la personne non visée.
« Eh voilà pour vous, chère Tante... Chère mère... Cher Julien... et enfin chère Agatha » finit-elle avec un sourire forcé. L'autre répondit de la même manière.

Irina
bus son thé. Il était excellent, ce qu'elle remarqua à haute voix.
Concernant Agatha, elle espérait que ce qu'elle buvait allait lui
plaire. Cependant, elle n'eut pas de réaction de suite.

La
séance terminée, tout le monde rentra dans sa maison respective. Il
allait commencer à neiger, et il faisait tard. Irina espérait que le
marchand ne lui avait pas vendu une fiole avec de l'eau, mais bien du
poison.

    ♦♦♦


Le lendemain encore, un cri réveilla
Irina. Elle enfila des chaussons et alla vérifier le bruit. C'était
Tante Lily qui criait. Dès qu'Irina s'approchait, celle-ci la regarda
d'un œil noir, sans pour autant dire quelque chose.

« Que se passe-t-il enfin, Tante Lily ? Dit alors Irina sur un ton innoçant et protecteur.
-
Ma fille est extrèmement souffrante, j'ai fait appel à un médecin, mais
celui-ci annonce un résultat très négatif... Il soupçonne qu'elle
aurait été empoisonnée !
- Mais qui aurait pu faire un acte aussi odieux ?
S'écria la maman d'Irina, qui était là pour soutenir Lily.
- Je n'en ai pas la moindre idée... Tout allait bien hier, tout allait bien... »

C'est
ainsi que la discussion se termina. Irina éprouvait de la tristesse et
de la compassion envers sa tante. Mais elle ressentait une grande peur.
En versant le poison dans le thé, Irina était presque inconsciente de
son geste.

Maintenant qu'elle en prit conscience, elle redoutait
le moment où sa famille aurait découvert qu'elle avait empoisonné sa
cousine. Mais elle voyait qu'elle était déjà soupçonnée, avec le regard
de sa Tante...

Plus tard dans la journée, alors qu'Agatha était
toujours vivante, Julien vint parler à sa sœur. Lui, avait remarqué le
regard qu'adressait Lily à Irina. Il avait alors repensé à ce qu'elle
lui avait dit.

« Julien, je ne peux plus vivre avec cette garce...
- Quel mal t'a-t-elle donc bien fait ?
- Elle me fait souffrir... Mais je le cache, je ne veux pas que tu vois mon malhaise.
-
Hahaha ! En voilà, des sottises ! Tu te tiens très bien, elle ne t'a
fait aucun mal, voyons. Vous vous entendez tellement bien elle et toi,
quoi de plus beau pour moi ? C'est beau de nous voir unis !
- Tu ne comprends pas,
avait soupiré Irina. Mais
si tu tiens seulement à elle, alors continues à penser que ce sont des
sottises... Tu finiras par comprendre, et ce jour arrivera à grand pas »
, finissait-elle avec un regard noir.

Julien
était parti en riant de plus belle. Mais Irina n'avait pas ri... Elle
était sérieuse. Maintenant, tout devint plus clair pour lui. Irina
voulait se venger de ses moqueries. Il n'aurait jamais imaginé qu'Irina
puisse faire un acte aussi... Immature, non réfléchit, incensé. Elle
l'avait trahi, et ceci pour toujours. Irina savait bien que Julien
aimait plus que tout au monde, sa chère Agatha. Elle venait de lui
briser son rêve, de lui fendre le cœur... Jamais il ne la pardonnerait.
Il entra dans la chambre d'Irina, qui lisait un petit bouquin.

« Pourquoi n'es-tu pas auprès d'Agatha ? Commença-t-il.
- Je pourrais te retourner la question, toi qui l'aime tant.
- J'y reviens. J'ai prit la sage décision de parler avec toi, maintenant.
- Oh, c'est touchant,
dit Irina sans éprouver la moindre émotion.
- Pourquoi ?
- De quoi veux-tu parler ?
- De ce que tu as fait, évidemment... Ne joues pas les innocentes, je te connais par cœur, rien n'est plus crédible.
- Tu veux dire par là que... j'aurais perdu ta confiance ?
-
Non. Tu m'as perdu. Moi, qui t'aimais tant, qui te faisait tellement
rire... Moi qui ais toujours été à tes côtés dans les situations les
plus difficiles... Moi qui...


Il s'arrêta un moment pour
verser quelques larmes chaudes. Alors qu'Irina se dirigea vers lui pour
le prendre dans ses bras, celui-ci refusa catégoriquement.

- NON ! Ragea-t-il. Tu
es un monstre ! Un démon ! Vas rejoindre Satan et ses convives, tu n'as
plus rien à faire ici... Il faut que tu partes, Irina. Je ne peux plus
vivre avec toi, je ne peux plus voir celle qui a mit fin à la vie de mes
rêves, celle qui m'a brisé le cœur !
- Julien, Julien...
- Julien... Il n'y a plus de Julien. Il n'existe plus, il a disparu, il est mort... Il ne reviendra plus dans ta vie, »

dit-alors Julien à Irina en l'observant d'un œil noir, lui parlant
froidement, comme il s'agissait d'une tragédie, comme s'il allait
l'hypnotiser. Il finissa même en prenant la tête d'Irina dans ses mains
pour la calmer car celle-ci ne respirait presque plus, tellement
honteuse. Il garda sa position pendant plusieurs minutes, puis la lâcha
et partit, toujours une larme sur la joue.

Irina s'était retenue
de pleurer, mais maintenant cette dernière se lâchait. Sa mère et Tante
Lily, qui avait entendu ses pleurs, venaient dans la chambre. Julien
vint également, mais caché derrière la porte, pour écouter la
conversation.

« Irina, nous sommes tous aussi tristes de la
situation d'Agatha... Nous comprenons ta réaction... Mais je
n'imagineais pas que ceci puisse te faire pleurer autant que moi, dit la
mère d'Agatha, qui visiblement n'en voulait plus à sa nièce.
- Ou... Oui, cela me rend tellement triste, je tenais énormément... »


Irina
était à nouveau emportée dans ses larmes. Une vague d'émotion la prit
lorsque Tante Lily la prit dans ses bras en lui répétant « ça va aller,
ça va aller... ». Irina observait la porte légèrement entre-ouverte, et
vit Julien observer la scène, puis elle... Son regard perçant marquait
la fin de leur relation. Irina ne pourrait jamais l'oublier. Julien s'en
alla lentement, en tournant le dos. La jeune fille se mit à pleurer,
encore plus qu'avant.

    ♦♦♦


Un an passé. Irina
n'habitait plus au Nouveau Monde. Elle avait décidé de changer de vie,
peu après en avoir fini avec son frère, Julien. Elle voulait habiter en
France, dans le pays natal de son père. C'était le seul endroit qu'elle
pouvait rejoindre pour être aussi loin de sa famille et des gens qui la
détestent. Car ils ne faisaient que multiplier. Pourtant, on lui avait
toujours dit que fuir n’avancerait pas les choses. Ce n'est pas ça qui
l'empêchera de partir.

Pour vivre en France, elle dû subir les
pires des punissions de ses parents. Car ces derniers considéraient
comme dernière : envoyer les enfants désobéissants en France. Irina
faisait le pire pour obtenir cette « chance ». Elle alla même jusqu'au
fouet, mais cela ne l'empêcha pas de continuer. Et tous ces efforts
avaient fait fortune : son père décida enfin d'envoyer sa fille vivre en
France et être éduquée par la Maison Royale de St Cyr. Son père et le
Roi de France étaient assez proches, et sa Majesté le lui avait
conseillé. L'école était très stricte et cela allait recaler la jeune
demoiselle.

Ce qui se passa car, arrivée à St Cyr, Irina
regretta immédiatement son idée. Effectivement, le règlement était très
stricte et il y avait peu de liberté. Mais elle se dit qu'elle avait
tout de même une chance de refaire une vie, alors pourquoi la gâcher ?
Elle comprit ceci en un an, et commença à se calmer.

et moi ?




Découverte du forum : Je passais par hasard sur le forum, quand
j'ai vu que le thème actuel m'appartenait. J'ai alors oublié que je
l'avais posté sur hitskin, et je me suis inscrite pour prévenir les
administrateurs du site. Puis ça s'est arrangé, et donc en passant je me
suis proposée pour refaire le thème, que je vais faire avec Charles.
Puis, j'vais rp un peu :'D
Comment le trouves-tu ? J'aime
beaucoup l'ambiance du forum et les personnes qui y sont, mais ayant une
expérience dans l'administration, la modération... Il y a certaines
choses à revoir ^^'
Connais-tu les colombes du roi soleil ?: Evidemment, qui ne connaît pas ? /pan/ Voui je connais, j'adore ♥

Une dernière remarque Je me suis permise de retoucher le
formulaire, mais j'ai mit tout ce qu'il y avait à mettre. J'espère que
ce n'est pas dérangeant >w<'


codage par palypsyla sur apple-spring
icones && avatar par Sandy Claws
gif trumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léandra
Elève de la classe verte
Elève de la classe verte
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 25/04/2012
Localisation : Brode dans la classe jaune

Feuille de personnage
Age: 14 ans
Catégorie: élève
Amour: Charles

MessageSujet: Re: ❖ IRINA M. DE BRANET   Sam 22 Sep - 15:23

Elle est génial ta prezz !!!



J'adore !!!



Et l'image de profil qui bouge ♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina
Responsable de la classe bleue
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 14/09/2012

MessageSujet: Re: ❖ IRINA M. DE BRANET   Sam 22 Sep - 15:26

Ca s'appelle un Gif x')
Mais c'est un petit header, pas l'image de mon profil haha, l'image de mon profil est l'avatar, à gauche (;
Merci en tout cas ♥ Remarque le codage n'est pas de moi vraiment, j'ai mit les copyrights en bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche
Responsable de la classe verte
Responsable de la classe verte
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 25/04/2012
PUFF : Rosou/Dee
Localisation : Avec Léandra

Feuille de personnage
Age: 14 ans
Catégorie: Responsable
Amour: Aucun

MessageSujet: Re: ❖ IRINA M. DE BRANET   Sam 22 Sep - 18:48

Ta prez est super belle, mais comme tu n'as pas pris le formulaire habituel (même s'il est moche, je sais^^), et bien il y a plein de choses sur toi que l'on ne sait pas (quelques détails) mais c'aurait été mieux de mettre les rubriques originales...

En tout cas, c'est super joli Very Happy

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colombesduroisoleil.lebonforum.com
Irina
Responsable de la classe bleue
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 14/09/2012

MessageSujet: Re: ❖ IRINA M. DE BRANET   Sam 22 Sep - 19:59

J'ai mit tout ce qu'il fallait, tout est dans le texte. Il faut lire (:
J'ai même rajouté des choses oo'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche
Responsable de la classe verte
Responsable de la classe verte
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 25/04/2012
PUFF : Rosou/Dee
Localisation : Avec Léandra

Feuille de personnage
Age: 14 ans
Catégorie: Responsable
Amour: Aucun

MessageSujet: Re: ❖ IRINA M. DE BRANET   Dim 23 Sep - 10:00

Mmmm... bon, si c'était présenté avec mon moche formulaire, ça donnerait ça :



Présentation d'Irina



Prénom : Irina Margot Elena


Nom : de Branet

Age : 17 ans

Cour du Roi ou Maison Royale de Saint-Cyr : Maison Royale de Saint-Cyr


Classe, pour Saint-Cyr (rouge de 9 à 11 ans ; verte de 12 à 14 ans ; jaune de 15 à 17 ans et bleue à partir de 18 ans) : bleue

Quartier de noblesse (duchesse, contesse, maréchalle, marquise, archiduchesse, baronne, paysanne...) : ?


Particularité : ?


~Caractère~ (5 ligne minimum)

Irina a l'air d'une personne gentille et attentionnée, tout ce qu'il y a de
plus normal pour une colombe du Roi Soleil. Elle sait se tenir
tranquille et respecter les règles de la maison, en comparaison à
certaines élèves rebelles, qui ne l'intéressent pas tellement. Ces
personnes n'ont pas de grands intérêts à ses yeux, Irina sait qu'elle
n'apprendra rien de leur part, ayant été elle même une rebelle, petite.
Cependant, le caractère des personnes évolue selon des événements ou
tout simplement le temps. Pour Irina, ce fut l'événement. C'est après
avoir commis un acte assez grave qu'elle se rendit compte de son erreur.
Plus jamais elle ne pourrait reproduire un tel fait. Mais chaque jour
elle ne peut s'empêcher d'y penser, et cela la fait souffrir. Irina est
comme terrorisée par cet événement. Enfin, elle n'était pas que rebelle. C'était également une personne égoïste, qui se moquait sans cesse des
personnes, qui n'avait pas de cœur.





Heureusement, ceci a changé.
Mais elle a toujours un froid caractère. Irina est juste, calme,
ordonnée, intelligente... Et possède bien d'autres qualités. Elle peut
pourtant parfois être blessante sans le vouloir, maniaque, assez naïve,
impatiente, hésitante et peu sûre d'elle.




~Physique ~ (5 lignes minimum)

Irina aime se
regarder dans un miroir. C'est ce qu'elle préfère faire avant de se
coucher, ou en se levant. Il est difficile de passer devant une glace ou
un miroir sans se regarder. Elle se trouve belle et s'applique chaque
jour à mettre sa beauté en valeur. Cela se voit tout de suite : sa
démarche est élégante, son sourire est éblouissant et met de la valeur à
sa beauté. D'ailleurs la bouche d'Irina est assez large et ses dents
sont plutôt alignées. Ses yeux sont d'un vert assez vif et son nez est
plutôt long, mais reste assez fin. Ses oreilles sont rondes et ses
cheveux sont d'un blond éclatant, toujours coiffés avec un maximum
d'application, souvent en tresses autour de son crâne, ou bien avec des
rubans bleus ou noirs, en fonction de sa tenue. Elle les détache
rarement mais le faire valoriserait son charme.
Le corps d'Irina est
fin, ce qui lui permet une démarche élégante. Ses épaules sont
également assez larges, ses bras restaient fins, elle avait aussi des
doigts de fée, ce qui lui permettait d'être plus douée dans une certaine
matière pratique. Les pieds d'Irina sont petits et transportent de
longues et fines jambes. Dans l'ensemble, Irina est grande. Concernant
la tenue vestimentaire de la Colombe, la robe qu'elle porte est la même
que celle qu'utilisent toutes les autres colombes. Mais elle adorerait
porter les robes que toutes les courtisannes portent lorsqu'elles vont
assister à une pièce de Théâtre... C'est un milieu dont la jeune fille
est très intéressée.



~Histoire~ ( 10 lignes minimum)

C'était l'hiver. LA saison de l'année. Il ne neigeait que très rarement au Nouveau Monde, à cette époque. La petite habitante noble du nouveau monde aimait beaucoup la neige. Son activité préférée était de se balader avec sa mère et discuter, ou bien avec son frère. Tous deux s'amusaient comme des fous, s'envoyaient des boules de neige, créaient différentes formes, ou bien laisser la trace d'un ange sur le sol, se rouler dans la neige... Évidemment, en rentrant, les deux avaient souvent le droit à des réflexions de la part de leur parents. La maman
disait toujours : « Vous êtes vous vus ? », Irina répondait toujours ironiquement : « tous les jours devant le miroir de ma chambre, mère ». Concernant le père, celui-ci travaillait au service du Roi de France depuis le Nouveau Monde, pour exporter toute sorte de nouvelles matières. Il partait régulièrement dans ce bel endroit, mais cela lui revenait cher. Cela arrangeait Irina et son frère, presque jumeau,
Julien.

Bref, aujourd'hui fut une journée comme les autres de la saison. Irina et Julien n'allaient pas travailler car le chemin était glissant et il fallait marcher plus de dix bonnes minutes jusqu'au lieu de travail. Ils allaient alors rendre visite à leurs voisins, à leurs amis, se situant parfois à plus de dix minutes également... Mais ce jour-ci, ils allèrent chez leur tante. Tante Lily, une femme très douce
et très amusante. Cette dernière avait deux filles : Agatha et Meredith.
La première était une peste, une garce, pire que l'une des sœurs d'Irina. L'autre n'avait pas vraiment de lien proche avec la famille des Branet car elle n'était pas souvent présente.

Agatha et Irina
se détestaient plus que tout, même en étant cousines. Cela ne les obligeait pas de s'aimer, mais de faire semblant. Irina se forçait toujours à lui sourire, pas avec grande difficulté (et c'était réciproque), devant sa Tante Lily et son frère Julien. Lorsqu'elles étaient petites, Irina et Agatha étaient jalouses entre elles. L'une parce que le père d'Agatha lui acceptait tout et n'importe quoi, et l'autre car Irina était belle, qualité extérieure qu'Agatha ne possédait pas. C'étaient des choses banales mais il n'y avait pas que ça qui pouvait les différencier, elles avaient également tellement de point en commun que cela les dérangeait énormément. Par exemple, après le fait d'être jalouse, il y a le fait d'être intelligente, froide, qui peut facilement casser une personne, sans le vouloir ou non. Irina ne supportait pas cette jeune fille, qui avait le même âge qu'elle.

Une époque Agatha avait été particulièrement agaçante, méchante, jalouse,
et faisait vivre plusieurs cauchemars à Irina en une même journée.
Agatha avait une influence sur les parents d'Irina. Ces derniers avalaient tout ce qu'inventait la petite garce. Irina était comme le souffre-douleur de la famille. Elle pouvait subir les pires punissions de son père. Ce dernier était très sévère. Il lui a d'ailleurs interdit de manger pendant trois jours. Son épouse trouvait cela un peu forcé, mais il fallait bien remettre leur fille en place. D'ailleurs, cela faisait plusieurs années qu'Agatha lui faisait vivre de telles souffrances.

Mais pour Irina, s'en fut trop. En se réveillant, unbeau jour d'hiver, elle se confia à son frère. Cela faisait plus d'un mois qu'elle avait cette idée dans la tête. Son frère croyait qu'elle ne faisait que blaguer, il rigolait de cela car il ne croyait pas Irina faire un tel geste. Mais la jeune fille avait fini par devenir sombre, ne parlait plus, se renfermait sur elle même, devenait froide, ne répondait plus lorsqu'on lui accordait la parole... Malheureusement Julien et tout le reste de la famille étaient trop aveugles pour le remarquer. La réaction de Julien est donc normale.

Irina se leva donc au beau milieu de la nuit. Elle enfila ses chaussons noirs et une robe noire. Elle prit également sa longue veste, une veste qu'elle n'avait jamais sortie de sa grande armoire. Celle-ci était fabriquée à partir de la peau d'une bête, elle valait une fortune, mais tenait assez chaud. Habillée comme cela, elle n'allait pas risquer de se faire remarquer. Elle sortit enfin de la maison en ouvrant sa fenêtre. Heureusement, elle n'habitait pas dans l'étage du haut, mais dans le rez-de-chaussée, dans une toute petite chambre (elle était également punie de cela, dans sa famille, habiter dans la chambre la plus haute
était un honneur, les chambres les plus basses étaient réservées aux services). Puis, elle se mit en route vers le centre de son petit village.




On disait que dans la ville était situé un petit marchand, dont personne ne rendait visite. Qui était-il ? Que vendait-il ? Irina connaissait la moitié de ces réponses. Il fallu à Irina une dizaine de minutes et une grande vague de courage pour rendre visite à ce marchand. Elle espérait trouver ce qu'elle cherchait. La jeune fille regarda la porte faite de bois et hésita, mais se dit que
dans ce genre de situations, il ne fallait pas s'arrêter. Elle pensa également qu'il faisait nuit et que la boutique risquait d'être fermée, mais Irina avait déjà demandé quelques renseignements par rapport à cet endroit, il était également ouvert de nuit. Elle entra donc, et avança silencieusement, le cœur battant.

Une faible lueur et une mauvaise odeur d'humidité reignaient dans la pièce, il faisait froid.
Irina vit le marchand, à moitié endormi sur sa chaise, un animal gris sur ses genoux. Cet homme était vieux et lui faisait peur. Irina redoutait le moment où il allait se réveiller d'un seul coup et lui tomber dessus. Ses rides étaient très marquées, ses cheveux étaient noirs et il avait une petite moustache. L'homme était assez dodu, gras. Mais Irina se forçait à oublier son apparence et tapa sur une petite sonnette. Cela réveilla le marchand. Ce dernier était très calme, très lent, et finalement, assez ennuyeux pour Irina. Celle-ci lui demanda unefiole contenant un certain liquide, puis paya. Lorsqu'elle tourna le dos, l'homme se rendormit. Irina rentra chez elle, toujours le cœur battant, en réalisant ce qu'elle venait de faire. Probablement une grave erreur. Mais le mal n'était pas encore fait.


    ♦️♦️♦️

« Allons boire un thé, mes demoiselles ! »

Ce fut le lendemain. Journée ensoleillée, il avait déjà bien neigé pendant la nuit. Les Branets furent invités par Tante Lily pour prendre le thé, dans la « joie et la bonne humeur », comme disait Lily. Cela agaçait Irina, car cette dernière n'arrivait jamais joyeuse et de bonne humeur, pour cause de la présence systématique d'Agatha. Cependant, Irina allait mettre fin à ce jour, et rapidement.

Elle attendait patiemment que Tante Lily avait fini de préparer les boissons.

« Oh, Tante Lily, ma mère vous demande, c'est très important, dit-elle alors.

- Pourrais-tu surveiller le thé un moment ? » lui répondit Tante Lily avec un sourire.

Irina répondit oui de la tête, avec le même sourire. Une fois que Tante Lily était partie, elle vérifia que personne n'était là pour voir ce qu'elle allait faire. Elle prit ensuite la fiole qu'elle avait caché dans un petit sac, puis versa son contenu dans une des tasses. Tante Lily ne revenait pas et quelques minutes après le thé était prêt. Elle décida alors de prendre le plateau et de servir tout le monde. Lorsqu'elle arriva, elle fut très bien accueillie.

« Aaaah, merci bien ma petite Irina. Sans toi le thé aurait refroidit ! »
s'écria la Tante. Elle prit ensuite Irina dans ses bras et l'embrassa. Irina distribua à tout le monde le thé, en prenant garde de ne pas distribuer le mauvais thé à la personne non visée.
« Eh voilà pour vous, chère Tante... Chère mère... Cher Julien... et enfin chère Agatha » finit-elle avec un sourire forcé. L'autre répondit de la même manière.

Irina bus son thé. Il était excellent, ce qu'elle remarqua à haute voix.
Concernant Agatha, elle espérait que ce qu'elle buvait allait lui plaire. Cependant, elle n'eut pas de réaction de suite.

La séance terminée, tout le monde rentra dans sa maison respective. Il allait commencer à neiger, et il faisait tard. Irina espérait que le marchand ne lui avait pas vendu une fiole avec de l'eau, mais bien du poison.

    ♦️♦️♦️


Le lendemain encore, un cri réveilla Irina. Elle enfila des chaussons et alla vérifier le bruit. C'était Tante Lily qui criait. Dès qu'Irina s'approchait, celle-ci la regarda d'un œil noir, sans pour autant dire quelque chose.

« Que se passe-t-il enfin, Tante Lily ? Dit alors Irina sur un ton innoçant et protecteur.
-Ma fille est extrèmement souffrante, j'ai fait appel à un médecin, mais
celui-ci annonce un résultat très négatif... Il soupçonne qu'elle
aurait été empoisonnée !
- Mais qui aurait pu faire un acte aussi odieux ?
S'écria la maman d'Irina, qui était là pour soutenir Lily.
- Je n'en ai pas la moindre idée... Tout allait bien hier, tout allait bien... »

C'est ainsi que la discussion se termina. Irina éprouvait de la tristesse et de la compassion envers sa tante. Mais elle ressentait une grande peur. En versant le poison dans le thé, Irina était presque inconsciente de son geste.

Maintenant qu'elle en prit conscience, elle redoutait le moment où sa famille aurait découvert qu'elle avait empoisonné sa cousine. Mais elle voyait qu'elle était déjà soupçonnée, avec le regard de sa Tante...

Plus tard dans la journée, alors qu'Agatha était toujours vivante, Julien vint parler à sa sœur. Lui, avait remarqué le regard qu'adressait Lily à Irina. Il avait alors repensé à ce qu'elle lui avait dit.

« Julien, je ne peux plus vivre avec cette garce...
- Quel mal t'a-t-elle donc bien fait ?
- Elle me fait souffrir... Mais je le cache, je ne veux pas que tu vois mon malhaise.
-Hahaha ! En voilà, des sottises ! Tu te tiens très bien, elle ne t'a
fait aucun mal, voyons. Vous vous entendez tellement bien elle et toi,
quoi de plus beau pour moi ? C'est beau de nous voir unis !
- Tu ne comprends pas, avait soupiré Irina. Mais
si tu tiens seulement à elle, alors continues à penser que ce sont des
sottises... Tu finiras par comprendre, et ce jour arrivera à grand pas », finissait-elle avec un regard noir.

Julien était parti en riant de plus belle. Mais Irina n'avait pas ri... Elle était sérieuse. Maintenant, tout devint plus clair pour lui. Irina voulait se venger de ses moqueries. Il n'aurait jamais imaginé qu'Irina puisse faire un acte aussi... Immature, non réfléchit, incensé. Elle l'avait trahi, et ceci pour toujours. Irina savait bien que Julien aimait plus que tout au monde, sa chère Agatha. Elle venait de lui briser son rêve, de lui fendre le cœur... Jamais il ne la pardonnerait.
Il entra dans la chambre d'Irina, qui lisait un petit bouquin.

« Pourquoi n'es-tu pas auprès d'Agatha ? Commença-t-il.
- Je pourrais te retourner la question, toi qui l'aime tant.
- J'y reviens. J'ai prit la sage décision de parler avec toi, maintenant.
- Oh, c'est touchant,
dit Irina sans éprouver la moindre émotion.
- Pourquoi ?
- De quoi veux-tu parler ?
- De ce que tu as fait, évidemment... Ne joues pas les innocentes, je te connais par cœur, rien n'est plus crédible.
- Tu veux dire par là que... j'aurais perdu ta confiance ?
-Non. Tu m'as perdu. Moi, qui t'aimais tant, qui te faisait tellement
rire... Moi qui ais toujours été à tes côtés dans les situations les
plus difficiles... Moi qui...


Il s'arrêta un moment pour verser quelques larmes chaudes. Alors qu'Irina se dirigea vers lui pour le prendre dans ses bras, celui-ci refusa catégoriquement.

- NON ! Ragea-t-il.
Tu
es un monstre ! Un démon ! Vas rejoindre Satan et ses convives, tu n'as
plus rien à faire ici... Il faut que tu partes, Irina. Je ne peux plus
vivre avec toi, je ne peux plus voir celle qui a mit fin à la vie de mes
rêves, celle qui m'a brisé le cœur !
- Julien, Julien...
- Julien... Il n'y a plus de Julien. Il n'existe plus, il a disparu, il est mort... Il ne reviendra plus dans ta vie, »

dit-alors Julien à Irina en l'observant d'un œil noir, lui parlant froidement, comme il s'agissait d'une tragédie, comme s'il allait l'hypnotiser. Il finissa même en prenant la tête d'Irina dans ses mains pour la calmer car celle-ci ne respirait presque plus, tellement honteuse. Il garda sa position pendant plusieurs minutes, puis la lâcha et partit, toujours une larme sur la joue.

Irina s'était retenue de pleurer, mais maintenant cette dernière se lâchait. Sa mère et Tante Lily, qui avait entendu ses pleurs, venaient dans la chambre. Julien vint également, mais caché derrière la porte, pour écouter la conversation.

« Irina, nous sommes tous aussi tristes de la
situation d'Agatha... Nous comprenons ta réaction... Mais je
n'imagineais pas que ceci puisse te faire pleurer autant que moi, dit la
mère d'Agatha, qui visiblement n'en voulait plus à sa nièce.
- Ou... Oui, cela me rend tellement triste, je tenais énormément... »


Irina était à nouveau emportée dans ses larmes. Une vague d'émotion la prit lorsque Tante Lily la prit dans ses bras en lui répétant « ça va aller, ça va aller... ». Irina observait la porte légèrement entre-ouverte, et vit Julien observer la scène, puis elle... Son regard perçant marquait la fin de leur relation. Irina ne pourrait jamais l'oublier. Julien s'en alla lentement, en tournant le dos. La jeune fille se mit à pleurer, encore plus qu'avant.

    ♦️♦️♦️





Un an passé.
Irina n'habitait plus au Nouveau Monde. Elle avait décidé de changer de vie, peu après en avoir fini avec son frère, Julien. Elle voulait habiter en France, dans le pays natal de son père. C'était le seul endroit qu'elle pouvait rejoindre pour être aussi loin de sa famille et des gens qui la détestent. Car ils ne faisaient que multiplier. Pourtant, on lui avait toujours dit que fuir n’avancerait pas les choses. Ce n'est pas ça qui l'empêchera de partir.

Pour vivre en France, elle dû subir les pires des punissions de ses parents. Car ces derniers considéraient comme dernière : envoyer les enfants désobéissants en France. Irina faisait le pire pour obtenir cette « chance ». Elle alla même jusqu'au fouet, mais cela ne l'empêcha pas de continuer. Et tous ces efforts avaient fait fortune : son père décida enfin d'envoyer sa fille vivre en France et être éduquée par la Maison Royale de St Cyr. Son père et le Roi de France étaient assez proches, et sa Majesté le lui avait conseillé. L'école était très stricte et cela allait recaler la jeune demoiselle.

Ce qui se passa car, arrivée à St Cyr, Irina regretta immédiatement son idée. Effectivement, le règlement était très stricte et il y avait peu de liberté. Mais elle se dit qu'elle avait tout de même une chance de refaire une vie, alors pourquoi la gâcher ?
Elle comprit ceci en un an, et commença à se calmer.





Représentation :

Spoiler:
 








'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''

Et toi !

Comment as-tu découvert ce forum ?
Je passais par hasard sur le forum, quand
j'ai vu que le thème actuel m'appartenait. J'ai alors oublié que je
l'avais posté sur hitskin, et je me suis inscrite pour prévenir les
administrateurs du site. Puis ça s'est arrangé, et donc en passant je me
suis proposée pour refaire le thème, que je vais faire avec Charles.
Puis, j'vais rp un peu :'D

Comment le trouves-tu ?
J'aime beaucoup l'ambiance du forum et les personnes qui y sont, mais ayant une expérience dans l'administration, la modération... Il y a certaines choses à revoir ^^'

Connaîs-tu "les colombes du roi soleil" ?
Evidemment, qui ne connaît pas ? /pan/ Voui je connais, j'adore ♥️

Une denière remarque ?
Je me suis permise de retoucher le formulaire, mais j'ai mit tout ce qu'il y avait à mettre. J'espère que ce n'est pas dérangeant >w<'

''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''





On va dire, que c'est bon, Very Happy , validée^^

PS: J'adore ton histoire !!!

Dis-moi juste quoi mettre à la place des points d'interrogations rouges s'il te plaît^^

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Dernière édition par Blanche le Dim 23 Sep - 10:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colombesduroisoleil.lebonforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ❖ IRINA M. DE BRANET   

Revenir en haut Aller en bas
 
❖ IRINA M. DE BRANET
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Irina Arkhipova
» [OS] Pirate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les colombes du Roi-Soleil :: Dossier d'inscription, à Saint-Cyr où à la cour :: Présentations validées-
Sauter vers: